La real politik du dollar

La Fed vient d’annoncer mercredi 18 mars 2009 son intention d’acheter pour 300 milliards de dollars d’obligations du Trésor américain sur les six prochains mois. Il s’agit de son premier achat de papier souverain à grande échelle depuis le début des années 60. La banque centrale veut aussi augmenter ses achats de titres obligataires reposant sur la titrisation de crédits dans l’immobilier résidentiel.
Cette décision traduit la Real politik du dollar, qui dans un premier temps se manifestera par une chute, suivi d’un retour en force dans un deuxième temps. La dégringolade de la parité du dollar par rapport à un panier de devises ou encore et surtout par rapport à l’euro ne s’étendra pas au delà de six mois et n’atteindrait pas son plus haut niveau enregistré le 15 juillet 2008 avec 1,60 dollar pour un euro. Le statut du dollar en tant que valeur phare est loin d’être entamé, mais la Fed veut l’aider à refléter son vrai état de santé résultant de la crise, mais qui reste conjoncturel et ce avant de rebondir sur une nouvelle base. Cette opération historique de la Fed, redonnera davantage de confiance dans le dollar, dès la fin de 2009. C’est la position de certains analystes comme Michael Woolfolk, cambiste à la Bank of New York Mellon à New York et Ronald Simpson, chez Action Economics en Floride. D’autres  comme Alan Ruskin, chez RBS Greenwich Capital, contestent le statut du dollar et comparent sa chute à celle de ‘Rome’ sur le Potomac.

Thameur MAATOUG 

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire