Les façades vitrées, un excellent moyen de faire des économies d’énergies !

En me promenant ce matin dans le quartier de l’Ariana, banlieue de Tunis, je fus frappé par le nombre de façades vitrées qui couvrent une bonne proportion voire l’intégralité des constructions récentes à usage de bureau. Au moment où des campagnes d’affichage et télévisuelles omniprésentes, venaient nous rappeler il y a un an, pour raison de flambée du baril, qu’il fallait choisir des ampoules économiques et surtout de ne pas les oublier allumées le soir, ainsi que celles qui présentent les vertus des réfrigérateurs à économie d’énergie, il faut peut-être se poser des questions sur l’équilibre énergétique de ces façades vitrées. Gageons que chaque panneau vitré équivaut à une trentaine d’ampoules économiques et à deux ou trois réfrigérateurs ! La Tunisie tire profit de son soleil omniprésent et de ses belles plages pour attirer quelque sept millions de touristes, et les recettes en devises qui vont avec. Il ne faudrait pas que des reflexes purement esthétiques ne transforment l’aubaine du soleil en lourde facture payable en devises, venant ponctionner l’économie du pays de surcroît. S’il y a des ressources financières à gaspiller, autant financer de jeunes promoteurs en abaissant le seuil d’exigence de réussite. En attendant la généralisation et l’amélioration du photovoltaïque, voire de la maîtrise de la technique de la climatisation par le soleil, il faudrait peut-être penser la modernité en termes de bâtiment, autrement. Architectes, la balle est dans votre camp !

Ce contenu a été publié dans Opinions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire