Grippe porcine: urgence à l’Oms

Depuis plusieurs jours, l’Organisation mondiale de la santé (Oms), hésitait à passer
au niveau 6. Jeudi 11 juin, elle décide de réunir son comité d’urgence et dont les experts pourraient recommander de déclarer une pandémie de grippe porcine sur la base du critère géographique qui a bien été rempli, et ce dès l’apparition d’un second foyer de propagation locale autre que le foyer initial. Il s’agit de la première grippe atypique du 21ème siècle,
où 74 pays sont déjà affectés avec près de 28000 cas confirmés sur les cinq Continents, enregistrant 141 décès causés par le virus A(H1N1).
L’hésitation de l’OMS à déclarer une pandémie, s’explique d’une part, par la faible virulence du virus A(H1N1), équivalente à celle de la grippe saisonnière dont la mortalité est de l’ordre de (0,1%), et aussi par le fait que l’autorité sanitaire mondiale veut s’assurer
que ses 193 membres étaient bien préparés, d’autre part.
Cette situation pourrait évoluer vers la catastrophe si le virus mute et venait  à  se combiner avec une souche plus virulente comme celle de la grippe aviaire (H5N1), obligeant l’Oms, dans ce cas de figure, à réévaluer sa position. Néanmoins certains experts craignent déjà un scénario sérieux pour l’hémisphère sud pour l’automne prochain.
Thameur MAATOUG

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Grippe porcine: urgence à l’Oms

  1. sameh dit :

    De quoi avoir la trouille !!!

Laisser un commentaire