Woodstock, quarante ans déjà

Woodstock ! Un mot magique qui claque joyeusement dans les oreilles de ceux qui avaient vingt ans à l’époque, c’est-à-dire les sexagénaires d’aujourd’hui. Eh oui Woodstock a quarante ans déjà ! Ceux qui ont vécu les sixties s’en souviennent. Les autres, ils ont dû en entendre parler par leurs aînés, surtout s’ils raffolent de la musique de ces glorieuses années soixante.

Woodstock, c’est le nom d’un gigantesque festival de musique rock qui s’est tenu du 15 au 18 août 1969 dans le village qui lui a donné son nom situé dans la campagne new-yorkaise. Trente-deux têtes d’affiche, la crème du genre, se sont relayé pendant quatre jours pour donner le meilleur d’eux-mêmes et jouer pour 500 000  hippies qui prônaient l’amour et la paix (love and peace) alors que la guerre du Vietnam faisait rage. Il y avait Jimi Hendriks, Janis Joplin, Santana, The Who, Joan Baez, Joe Cocker, et j’en oublie.

Cependant, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que le festival de Woodstock n’a pas eu lieu à Woodstock mais dans le village de Bethel à 70 km de là. Mais pourquoi ? Au départ, les organisateurs avaient choisi Woodstock parce que Bob Dylan y habitait. C’était espérer sa présence sur l’affiche. Raté : le maître du folk-song et ses voisins refusèrent que leurs prés soient fleuris d’une foule prônant l’amour et le joint. Ils ont alors opté pour Bethel qui dira oui. Mais les billets et les affiches avaient déjà été imprimés et c’était trop tard pour les changer.

Bethel s’apprête à fêter cette année les quarante ans de son festival de…Woodstock.

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire