Développement durable : la balle dans le camp des bureaux d’études

Le ministre de l’Environnement, M. Nadhir Hamada a invité les Bureaux d’études tunisiens à se préparer pour assurer le diagnostic et la certification des entreprises tunisiennes pour accéder à l’écolabel tunisien. C’était lors de son allocution d’ouverture des journées internationales de l’ingénierie sur le thème « énergie, eau et développement durable dans la Construction et le Tourisme ». Le ministre qui a brossé un tableau des acquis en matière de gestion de l’environnement et étayé les objectifs du quinquennat 2009-2014, a exhorté l’ANBEIC ( Association Nationale des Bureaux d’Etudes et des Ingénieurs Conseils ), à travailler en étroite collaboration avec le CITET. L’objectif étant de doter les Bureaux d’études tunisiens de compétences capables d’assurer la fonction de certification de 500 entreprises au cours de ce quinquennat, et ce en identifiant les rares compétences et en assurant des sessions de formation pour les ingénieurs, pour en faire de futurs certificateurs, tout en impliquant des institutions étrangères notamment universitaires dans cette grande tâche à caractère urgent. Un fonds de 10 millions de dinars est disponible pour l’année 2010 afin d’atteindre l’objectif de 100 entreprises tunisiennes dotées de l’écolabel tunisien, l’objectif sur dix ans étant de 2000 entreprises. ( à suivre )
Thameur MAATOUG

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax
Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire