Grippe A H1N1 : le geste de Sanofi Pasteur

Répondant favorablement à la décision d’annulation de commandes de 50 millions de doses de vaccins contre la grippe A (H1N1), annoncée par la ministre française de la Santé Roselyne Bachelot, le laboratoire Sanofi Pasteur a accepté la résiliation du contrat pour ses 9 millions de doses sans exiger la moindre indemnité. Un geste citoyen louable mais qui n’a pas encore été suivi par les autres laboratoires fournisseurs de ce vaccin. D’intenses tractations entre le ministère et l’Industrie pharmaceutique se déroulent actuellement pour trouver un compromis. En effet le ministère s’adosse sur le fait que le vaccin à une injection suffit, alors que le vaccin proposé est à double injection. De leur côté, les laboratoires pourraient se baser sur l’absence de clause dans le contrat concernant une possible résiliation.
Cette décision qui devrait profiter au budget de l’Etat ne cache pas pour autant la conclusion précipitée de ces contrats où les besoins ont été surestimés. Aujourd’hui et sur les 94 millions de doses initialement commandées, on a à peine franchi le cap de cinq millions de vaccinés.
Cette opération de déstockage ou de revente, concerne, outre la France, d’autres pays comme l’Allemagne qui, ont dû y recourir pour avoir opté tout au début de la manifestation de cette grippe atypique et par précaution à des commandes gonflées afin d’éviter le scénario de la pénurie.
Thameur MAATOUG

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire