La Chine : record après record

Il y a seulement un an que l’Empire du milieu avait conquis sa place de troisième puissance économique devant l’Allemagne. Les statistiques de 2009 attestent désormais que la Chine est devenue le premier exportateur mondial en déclassant l’Allemagne en seconde position. Cet exploit est attendu et les performances chinoises ne s’arrêteront pas à ce stade. Il s’agit d’une économie à forte croissance défiant même la crise mondiale. En effet, elle vient d’enregistrer un taux de croissance de 8,3% en 2009, grâce à plusieurs facteurs déterminants. D’abord la faiblesse artificielle du yuan qui est une arme monétaire redoutable face au dollar, ensuite les faibles coûts de la main d’œuvre, payés jusqu’à vingt fois moins qu’en Europe au Japon et aux USA, lui fournissant un avantage comparatif réel. C’est avec plus de 1200 milliards de dollars d’exportations au dernier exercice, qu’elle a pu réaliser un solde positif de 195 milliards de dollars. La structure de ses produits exportés ne se limitent  plus aux jouets, meubles, chaussures, vêtements, mais s’orientent aussi et de plus en plus vers des produits à haute valeur technologique comme l’électronique, l’automobile et même l’aéronautique. L’appétit chinois bute sur l’objectif d’occuper la deuxième place dans l’économie mondiale devant le Japon et aspire à devenir la première puissance mondiale d’ici 20 ans en déclassant les USA. Un pari accessible surtout qu’on sait que la part de la Chine dans les exportations mondiales a plus que triplé en une décennie représentant aujourd’hui 10% alors qu’elle n’était que de 3%.
Le déplacement du centre de gravité de l’économie mondiale vers l’Asie, prédit par les économistes, se confirme de jour en jour dans la réalité.
Thameur MAATOUG     

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire