Une bulle spéculative à l’origine de chaque Krach

Chaque krach est la conséquence d’une bulle spéculative, celui de 1929 ne fait pas exception, mais il faut préciser que la bulle n’aurait pu s’amplifier s’il n’y avait pas cette loi de 1926 qui autorisait l’achat d’actions à crédit à Wall Street.
Les « investisseurs » pouvaient ainsi acheter des titres avec seulement 10% d’autofinancement. L’élément spéculatif déjà mis en place allait prendre une dimension astronomique avec l’entrée en scène de Charles Merrill qui fonda son cabinet en 1928, connu aujourd’hui sous le nom de Merrill Lynch. D’ailleurs cette institution a été pointée du doigt par la justice américaine lors de la dernière crise des subprimes. Faut-il rappeler que la perte entre le 22 octobre et le 13 novembre 1929 était de 30 milliards de dollars à cette époque, ce qui représentait 10 fois le budget de l’Etat américain. Faut-il retenir que derrière chaque bulle spéculative, il existe des initiateurs qui agissent sur les plans législatif, technique et marketing pour créer une crise et dont les auteurs continuent à exister pour relayer d’autres crises, même 80 ans après ?!
Thameur MAATOUG

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax
Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire