Coup de soleil à Abou Dhabi

Après Dubaï, C’est Abou Dhabi qui se trouve sous les projecteurs. En effet, la crise financière mondiale qui a touché de plein fouet les secteurs immobilier et touristique de Dubaï avec une perte en capitalisation d’environ 90%, permet désormais à la capitale des EAU de jouer le premier rôle avec effet d’annonce en se lançant dans des projets d’échelle.
Abou Dhabi ne lésine pas sur les moyens pour se faire une place, elle choisit pour créneau les énergies renouvelables en décidant de construire une centrale solaire concentrée Shams 1 à Madinat Zayed à 120 kms d’Abou Dhabi pour un coût estimé à 600 millions de dollars. Elle alimentera une ville écolo : Masdar-City de 50.000 habitants, première ville du monde à zéro émission de gaz carbonique, dont le coût est estimé à 22 milliards de dollars et l’achèvement est prévu pour 2015. Quant à la centrale, la plus grande dans le monde et la première au PO, elle sera achevée dans deux ans. Cette approche est digne d’une ville futuriste qui abritera l’Institut international pour les énergies renouvelables (Irena ) et fera d’Abou Dhabi le leader dans ce domaine. Si d’apparence, les EAU, qui disposent de réserves d’hydrocarbures prouvées de 97,8 milliards de barils pour le pétrole et de 6.000 milliards de m3 pour le gaz naturel, n’éprouvent aucun besoin pressant de s’orienter vers le solaire, il n’est pas moins vrai que les hydrocarbures tariront un jour et pourraient être source d’ennuis non maîtrisables, comme c’est le cas de la catastrophe écologique survenue dans le Golfe du Mexique sur les côtes américaines, à la suite de l’explosion d’une plate-forme appartenant à BP. Cet incident a eu pour conséquences, l’effondrement de l’action BP de 40% en 3 mois, la crispation des relations entre la Maison Blanche et le groupe britannique, alors que le coût final de la catastrophe est inestimable. Ce coup de soleil à Abou Dhabi pourrait même devenir un bain de soleil relaxant, tant qu’il n’y aurait pas de crise financière mondiale à l’horizon.
Thameur MAATOUG

A propos Thameur MAATOUG

160360 Sfax

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire