Indice de la production industrielle

L’indice de la production industrielle confectionné par l’INS est calculé actuellement sur la base de l’année 2000. C’est-à-dire que les pondérations utilisées se rapportent à l’année 2000. Ces pondérations représentent la structure des valeurs ajoutées sectorielles par rapport à l’ensemble de l’industrie (hors BTP).
En 2000 le secteur du textile-habillement-cuir était le plus performant. Il accaparait la part du lion avec 26,9% de l’ensemble de l’industrie, alors que celui des industries mécaniques et électriques n’en couvrait que 11% (voir tableau).

Entre les années 2000 et 2008 la valeur ajoutée de l’industrie (hors BTP) a augmenté de 130% en passant de 6299 à 14506 MD. Cependant les secteurs d’activité ont connu des fortunes diverses. Ils ont certes enregistré des croissances mais dans des proportions différentes. Si la valeur ajoutée du textile-habillement-cuir a augmenté de près de 18%, celle des IME a bondi de 245% propulsant ce secteur à la tête des industries manufacturières. Ainsi, en 2008, la structure s’est trouvée chambardée, les IME représentant désormais 16,5% et le textile seulement 13,8%.
Si on utilisait les pondérations de 2008, l’indice du secteur des IME se conforterait davantage ce qui se répercuterait favorablement sur l’indice global vu la très bonne santé actuelle de ce secteur à l’inverse de celui du textile qui accuse un essoufflement certain ces dernières années.

 

Ce contenu a été publié dans Actualit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire